Signature Bois Laurentides

Un réseau leader et innovant d’entreprises passionnées des produits du bois misant sur l’orientation client et l’excellence de toutes les activités durables qui créent de la valeur à chacune des étapes du marché à la forêt.

pour plus d'informations

Demeurez en contact

Inscrivez-vous a notre infolettre

Mythes ou réalités ?

Tester vos connaissances à propos du secteur forestier !

  • La récolte forestière cause de la déforestation.
  • Le bois est un matériau écologique.
  • Dans les Laurentides, la forêt est aménagée uniquement en coupe totale.
  • Il y a encore de la coupe totale au Québec.
  • Les coupes forestières peuvent constituer un habitat de prédilection pour les animaux.

Faux

La foresterie au Québec ne cause pas de déforestation. Les superficies coupées se régénèrent. Dans le cas contraire, elles font l’objet de travaux sylvicoles tels que la plantation d’arbres. La déforestation implique que les arbres ne repousseront jamais sur un territoire. Elle résulte d’un changement de vocation tel que l’étalement urbain et l’extension des terres agricoles

Vrai

Le bois est un matériau écologique par excellence. Tout au long de sa vie, un arbre capte du CO2 : le principal gaz à effet de serre. En utilisant le bois en construction, on emprisonne ce gaz et on l’empêche de se relâcher dans l’environnement. La fabrication du bois requiert beaucoup moins d’énergie que celle des autres matériaux de construction. Enfin, le bois est un matériau renouvelable et un produit biologique !

Faux

La forêt des Laurentides est une forêt mixte à prédominance feuillue. En forêt feuillue, pour différentes raisons, le type de traitement sylvicole le mieux adapté est la coupe de jardinage. Comme son nom l’indique, cette coupe forestière est réalisée un peu comme on récolterait son jardin, en prenant soin de protéger certains arbres qui ne présentent pas de maladies ou de malformation. De cette façon, les trous de lumière créés laissent l’espace aux jeunes plants pour proliférer. Cette méthode permet également de diversifier la composition de la forêt.

Vrai

Les coupes totales en forêt boréale sont le meilleur moyen d’imiter les perturbations naturelles de cet écosystème comme les feux de forêt ou les grands vents (chablis). Les coupes totales sont réalisées dans un peuplement ou les arbres ont tous le même âge et qui est donc plus sensible à ces perturbations (peupliers). Les vieilles forêts sont beaucoup moins performantes sur le plan environnemental. En effet la décomposition des arbres morts et des incendies de forêt ont pour effet de relâcher dans l’atmosphère le carbone contenu dans le bois. La coupe totale a donc pour effet la régénération de jeunes conifères et facilite le cycle naturel des forêts. 

Vrai

Les pratiques forestières permettent la régénération de jeunes forêts tout en conservant des ilots de forêt mature à proximité. Certains animaux, comme le cerf de Virginie, le renard roux et même la gélinotte huppée vont rechercher ces milieux abondants pour combler tous leurs besoins. En effet, la repousse des jeunes forêts fournira de la nourriture en quantité suffisante et les ilots de forêt mature laissés debout, des abris de prédilection pour ces animaux. Rappelons que ces pratiques sont encadrées par un plan d’aménagement établi par le Ministère des Ressources naturelles.